Planification de votre cellier à vin

Une chose que les livres et les cours sur la fabrication de vin ne semblent jamais enseigner est comment élaborer un bon cellier pour vos vins maison. Si vous êtes comme la plupart des vinificateurs maison, il vous semble toujours que vous buvez la dernière bouteille de votre cuvée juste au moment où elle semble juste à point.

Déterminez combien de vin vous consommez. Ceci inclut vos verres de vin quotidiens pour le souper, vos soupers de week-ends, lorsque des amis vous visitent, des anniversaires, les longs week-ends, les cadeaux, votre beau-frère assoiffé, etc. Disons que le résultat est d’environ trois bouteilles par semaine. Établissez le bon ratio selon votre préférence pour les rouges et les blancs (n’oubliez pas les rosés et les vins de dessert).

  1. Multipliez votre consommation hebdomadaire par 12 semaines et divisez le résultat obtenu par 30 bouteilles afin de déterminer la première commande afin de commencer votre nouveau cellier.
  2. À la fin de l’année, commencez à ouvrir les bouteilles pleinement vieillies, et appréciez l’amélioration énorme qu’un vieillissement approprié peut apporter. Vous deviendrez un adepte du vieillissement des vins en cellier.
  1. Chaque fois que vous embouteillez des vins, mettez de côté 12 bouteilles de chaque cuvée dans votre cellier (ou au moins dans un endroit éloigné). Assurez-vous de mettre la date de l’embouteillage sur chacune des caisses ou sur la capsule de chaque bouteille. Puis, oubliez vos vins dans votre cellier pour une période de 9 à 12 mois.
  2. Buvez le reste de vos jeunes bouteilles, au besoin.

Le problème avec ceci, bien que ce soit très efficace, est que vous avez besoin de l’espace et de l’argent nécessaire à faire 12 cuvées de vin en même temps. Si vous ne pouvez vous le permettre, une autre bonne stratégie est de faire deux cuvées de chaque produit, chaque fois que vous fabriquez du vin. Embouteillez-en une pour votre utilisation et entreposez l’autre dans le cellier (le plus loin possible du tire-bouchon indiscret de votre beau-frère assoiffé !). Essayez de conserver un usage régulier – demandez-nous de vous ajouter à notre liste de rappel et établissez une date appropriée pour cet appel. Vous pourrez dès lors revenir à notre Centre de vinification et démarrer une cuvée de votre vin favori ou encore vous informer auprès de nous au sujet d’un nouveau style de vin. Au cours d’une année, vous devriez être capable de mettre de côté au moins trois ou quatre cuvées, ce qui est une bonne façon de démarrer votre cellier.